Jusqu’où ira l’économie du partage ?

Actuellement en plein développement en France, l’économie du partage concerne la grande majorité des secteurs d’activité. De par la multitude d’avantages qu’elle propose, elle fait chaque jour de plus en plus d’adeptes, soucieux de leur pouvoir d’achat, de l’état actuel de notre planète ou simplement désireux de participer activement à la vie de leur ville ou de leur quartier. Mais jusqu’où ira cette économie parallèle basée sur l’échange et l’entraide ?

L’économie du partage, qu’est-ce que c’est ?

L’économie du partage – ou économie collaborative – est une activité en plein essor qui a vu le jour il y a plusieurs années, dans un contexte rendu difficile par la crise économique. Il s’agit d’un phénomène d’une telle ampleur qu’à l’heure actuelle, 90 % des Français affirment avoir déjà utilisé une solution collaborative, selon le Ministère de l’Économie.

Rendue possible grâce aux progrès technologiques et à la démocratisation d’internet, l’économie du partage touche une grande partie des domaines d’activité, du transport au logement en passant par la mode ou les services entre particuliers. Ce modèle économique nouveau place ainsi l’humain au centre de son système.

Ce mode de consommation alternatif est basé sur le partage et l’échange, payant ou non, de produits, de services ou de compétences entre particuliers, au travers généralement d’une plateforme numérique chargée de jouer les intermédiaires.

Les motivations de ses adeptes peuvent être variées. Si la consommation collaborative permet effectivement de réaliser des économies, elle est également appréciée pour son côté pratique. De même, il s’agit d’une véritable démarche citoyenne, à contre-courant de l’économie traditionnelle, et qui promeut le respect de l’environnement.

Quelques exemples de plateformes collaboratives

Les exemples de startups de divers secteurs d’activité devenues licornes en un rien de temps sont légion.

Parmi les plus connus, Airbnb fait incontestablement partie des pionniers en la matière. L’entreprise a pour le moins révolutionné le marché de la location de biens immobiliers entre particuliers, bouleversant par la même occasion celui de l’hôtellerie.

De la même manière, Le Bon Coin a profondément modifié les habitudes de consommation des Français, aussi bien pour l’achat d’un vélo que d’une voiture ou d’un logement.

Dans le secteur des transports, BlaBlaCar et Uber sont désormais des acteurs incontournables et attirent chaque jour de nouveaux utilisateurs grâce à leur aspect pratique et à la transparence des informations fournies. Il est également pertinent de citer des plateformes spécialisées dans la location de voitures entre particuliers telles que Drivy ou OuiCar.

L’alimentaire n’est pas en reste avec par exemple la plateforme La Ruche qui dit Oui, qui met en relation les consommateurs avec les producteurs locaux de fruits et légumes, de viandes ou de produits laitiers.

Du côté de l’habillement, la tendance est à l’achat de vêtements d’occasion grâce à des sites et applications collaboratifs comme Vinted ou Vide Dressing.

Les métiers concernés par ces nouveaux modes de consommation sont nombreux, de la livraison de colis entre particuliers avec Jwebi ou Colis Voiturage, aux services entre voisins avec Frizbiz ou Allo Voisins, en passant par la pratique sportive avec Krank Club.

Désormais, il est même possible d’aller encore plus loin grâce à des solutions qui viennent en complément de services traditionnels tels que Netflix et Spotify. Vous vous demandez comment partager un compte Netflix, c’est plutôt simple : L’extension de navigateur AccessURL permet à un utilisateur de partager son compte à un tiers, sans pour autant révéler son mot de passe.

Par Polymeta News International 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *