Scolinfo : un pas vers la digitalisation de l’école en France

Depuis 2015 et le plan numérique pour l’éducation, l’école se digitalise petit à petit en France. La mise en place de la plateforme en ligne, Scolinfo, dans les établissements scolaires participe à ce processus de transformation profonde.

Scolinfo, qu’est-ce que c’est ?

Scolinfo que vous vous pouvez retrouver à l’adresse https://www.scolinfo.net/, est un espace numérique de mise en relation entre enseignants, parents et élèves, et facilitant l’accès aux documents scolaires dématérialisés. Cette plateforme, de type ENT ou Espace Numérique de Travail, est utilisée dans les établissements publics et privés, dont les collèges, écoles et lycées. Elle permet aux enseignants de stocker et centraliser leurs données dans un seul et même espace. Dans le même temps, parents et élèves accèdent aux ressources pédagogiques en quelques clics.

Avec cette interface en ligne, les élèves inscrits dans l’établissement, ainsi que les parents et collégiens peuvent se connecter à tout moment à la plateforme, et, de manière sécurisée. Par le biais de ce dispositif, ils peuvent consulter toutes les ressources directement de chez eux. Les documents de vie scolaire sont, ainsi, mis à disposition en ligne, comme les devoirs, les notes ou les comptes-rendus des conseils de classe. Les parents peuvent se tenir informés des prochaines échéances tels que les conseils de classe et les réunions parents-professeurs. Intuitif, cet espace numérique est un gain de temps considérable dans les actes scolaires du quotidien.

Comment Scolinfo encourage la digitalisation de l’école

Une plateforme numérique telle que Scolinfo, représente une porte d’entrée vers la digitalisation au sein des établissements et écoles. Accessible de partout, cette plateforme est utilisée de manière quotidienne par tous les acteurs de l’enseignement, professeurs mais aussi agents et auxiliaires de vie scolaire, parents et élèves. Avec son ergonomie pratique et intuitive, les usagers, et, en particulier les enseignants, s’approprient, l’interface et l’intègrent dans leurs usages courants. Ceux-ci sont les premiers utilisateurs du dispositif et constituent de fait des relais, auprès des parents et élèves. Leur compréhension et leur aval est, donc, primordial pour étendre le dispositif plus largement dans l’ensemble des établissements.

Depuis plusieurs années, les plateformes d’enseignement dématérialisées s’étendent dans les écoles et aussi dans l’enseignement supérieur, à l’image de Moodle. En 2016, pas moins de 100% des collèges (dans 76 départements) étaient ainsi pourvus en ENT et 100% des lycées dans 21 régions. L’école constitue le premier lieu de vie et d’apprentissage des enfants après la structure familiale, ce qui montre l’enjeu autour de ces dispositifs, qui se posent comme de puissants outils pédagogiques.

Numérisation de l’école : quelle est la situation ?

L’école, en intégrant les nouveaux usages numériques, pourrait bien servir de tremplin aux enfants. La transformation digitale est d’autant plus nécessaire que la sphère économique s’est emparé du phénomène, avec plus de 85% des grandes entreprises présentes sur Internet. La pénurie de profils qualifiés constatée dans les métiers du digital, appelle aussi à la formation des jeunes générations aux nouvelles technologies. D’ailleurs, certaines écoles proposent déjà des cours de code aux enfants. Face à cette situation, le gouvernement apporte également un début de réponse avec la création de la grande école du numérique, pour former les personnes à ces nouveaux métiers.

Depuis 2015 et le plan numérique pour l’éducation, la digitalisation dans les établissements scolaires progresse. L’Etat et les collectivités ont affecté un budget de 1 milliard d’euros sur 3 ans. L’objectif est d’équiper les établissements en fibre optique et en matériel informatique tels que ordinateurs portables et tablettes et former les enseignants à l’utilisation des ENT.
Plusieurs études démontrent l’utilité du digital dans l’acquisition des savoirs. Les nouvelles technologies de l’information, plus flexibles que l’enseignement classique, encourageraient l’autonomie et l’adaptabilité des élèves. Les formats vidéo et podcast, interactifs, amélioreraient particulièrement l’apprentissage des langues étrangères. Les plateformes de type ENT, vrai écosystème en ligne, faciliteraient les travaux de groupe et projets collectifs.

Quand on sait que, 83% de la population en France utilise Internet, contre 75% en moyenne en Europe, le digital fait clairement partie de la vie quotidienne des français. Au tour de l’école numérique de faire son entrée dans l’enseignement.

 Vers le haut

Par Polymeta News France 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *