Nos conseils pré-investissement pour l’immobilier locatif

L’immobilier représente aujourd’hui un secteur très prisé avec de réels avantages. Si vous souhaitez augmenter vos revenus, vous lancer dans un immobilier locatif demeure une excellente option. Toutefois, comme tout investissement, il y a des risques et des contraintes. Avant donc de commencer votre projet, retrouvez ici quelques informations clés.

Prendre en compte la défiscalisation immobilière avant l’investissement

La fiscalité immobilière représente un ensemble de taxes et d’impôts qui s’appliquent sur votre investissement. Si vous ne voulez pas voir votre projet sombrer dans un gouffre financier, vous devez tenir compte de ce facteur au moment de vous lancer.

Vous disposez aujourd’hui de diverses lois de défiscalisation immobilière qui peuvent vous simplifier la tâche. Pour savoir comment payer moins d’impôts, voici quelques lois qui vous intéresseront :

  • La loi Pinel : elle encourage l’investissement dans l’immobilier neuf et vous permet de récupérer entre 12 % et 21 % du prix du bien sur la durée de mise en location ;
  • La loi Pinel outre-mer : basée sur le même principe que le précédent dispositif, elle concerne un bien immobilier situé dans un DOM ou une COM, et vous garantit entre 23 % et 32 % de son prix ;
  • La loi Bouvard : pour défiscaliser avec l’immobilier, c’est un excellent dispositif. Il soutient l’investissement en résidences meublées et vous rembourse près de 11 % de la valeur du bien pour une location pendant au moins 9 ans ;
  • La loi Malraux : elle concerne les investissements dans des bâtiments anciens et réhabilités avec un avantage de 22 % à 30 % du montant des travaux dans une limite de dépenses de 100 000 € par an.

En plus de ces différents dispositifs, vous pouvez aussi vous référer aux dispositifs suivants pour payer moins d’impôts sur le long terme : la loi Monuments historiques, le dispositif du déficit foncier ou la loi de Normandie.

Bien choisir l’emplacement du bien immobilier

Pour tirer des profits de votre investissement, vous devez vous assurer de choisir un emplacement géographique qui vous permettra de louer plus facilement votre bien.

Vous devez par exemple opter pour une ville avec un accroissement continu de population, un quartier qui comporte des transports en commun, une commune dotée d’infrastructures commerciales, etc. De même, si vous destinez votre bien à des étudiants ou des familles avec des enfants, vous devez privilégier une zone à proximité des universités ou des écoles.

Pour vous simplifier la tâche, consultez directement les annonces : ceci vous permettra de connaître le taux de logements vacants dans un quartier précis et les tarifs pratiqués. En dernier point, n’oubliez pas aussi de prendre en compte le bassin d’emplois aux alentours et les grandes industries. Cela peut également vous aider à louer plus vite votre bien.

Apprendre à gérer des biens en location

Avant de vous lancer dans un investissement immobilier locatif, vous devez vous assurer de disposer de toutes les connaissances nécessaires. Si vous avez déjà géré une fois d’autres biens immobiliers, sachez que la gestion courante peut se baser sur les mêmes modèles types. Mais, pour un novice dans le domaine, vous devez vous accorder du temps afin d’étudier toutes les informations importantes et tous les documents.

Ceci vous permettra d’acquérir l’expérience nécessaire pour gérer vous-même votre projet. Cependant, vous pouvez aussi solliciter une société spécialisée (agence immobilière, administrateur de bien, etc.) pour vous aider dans la gestion de vos locations. Vous devrez juste lui verser une part des loyers perçus (entre 5 et 10 % du loyer hors charges). Vous pouvez prendre l’option qui vous arrange.

Par Polymeta News Finance 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *