Les conséquences du Brexit sur la zone Euro

Le Brexit, contraction de « British exit » a été voté par l’Angleterre lors d’un référendum le 23 juin 2016. Il s’agit là du départ de la Grande Bretagne de l’Union Européenne. Un énorme bouleversement dans l’organisme européen. Néanmoins, la sortie définitive du pays anglais n’est pas prévue avant 2019 ; le temps de préparer les accords entre l’Angleterre et la communauté européenne. Un long processus marqué par des revirements de situations et des tensions de part et d’autre de l’Atlantique.

Un long processus : risque important de dette au sein de la zone européenne

La date limite de sortie du pays était le 29 mars 2019. Cependant, n’ayant pas trouvé d’accords entre les anglais et l’Union Européenne, un délai a été prévu. Ainsi, l’Angleterre a jusqu’au 12 avril 2019. Un report qui doit permettre au pays sortant de partir avec un accord signé par les deux camps et ce afin de permettre une meilleure transition. Des accords qui doivent statuer sur la somme que doit verser l’Angleterre à l’Union Européenne pour pouvoir partir. Les enjeux sont élevés pour la Zone Euro puisque les risques d’une deuxième crise de la dette pourrait être ressenti et avoir un impact sur l’Euro.

Une pétition contre le Brexit

Avec la date fatidique approchant, une pétition signée par plus de 6 millions d’anglais pour annuler le Brexit a été refusée par le gouvernement britannique. D’après ce dernier, revenir sur le Brexit serait à l’encontre de la démocratie. Les anglais ont voté pour la sortie de leur pays de l’Union Européenne et il est indispensable, pour le gouvernement, de faire respecter cette parole. Sinon toute confiance sera perdue. Néanmoins, la pétition sera présente lors du débat du 1er avril, débat qui fait suite aux refus des parlementaires à accepter les différents accords de sortie négocier par Theresa May. Si rien n’est voté, le gouvernement devra penser à un report, à une sortie sans accords ou bien à une annulation du Brexit. Des propositions qui sont loin d’être acceptées de part et d’autre.

L’impact sur économie

Le Brexit a affolé la bourse lors du vote de 2016, mais depuis les spécialistes ne prennent que très peu en compte la possibilité de voir l’Angleterre sortir de l’Union Européenne. Les députés ont rejeté pour la troisième fois cette année l’accord du Brexit. Le livre sterling a été impacté par les effets du Brexit et l’Euro face aux dollar est resté en revanche quasi-stable. Le Brexit a enclenché d’importantes conséquences sur la zone Euro, notamment parce que les investisseurs veulent maintenir l’euro et la livre sterling sous-contrôle. Néanmoins, le fameux Brexit pourrait provoquer d’importante inflation dans la zone Euro pour les mois à venir.

Face à l’augmentation des risques économiques et politiques causés par le Brexit, l’inflation au sein de l’Euro zone peut être perçue. Par exemple, l’Italie ne cesse de voir leur problème économique augmenter, notamment due à une dure récession.  Le futur est donc incertain pour la Grande-Bretagne ainsi que la zone Euro.

Par Polymeta News International 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *