Les bonus écologiques et économiques du coworking

D’après une étude réalisée par Regus (groupe IWG), d’ici 2013, le coworking à Paris et dans toute la France devrait représenter jusqu’à 13 % des salariés et rapporter 123 milliards d’euros. Alors, si ce mode de travail se développe autant qu’il l’est annoncé, quelles en seront les retombées ?

Le coworking à Paris : un atout écologique

Les espaces de travail fermés traditionnels occupés par une seule entreprise sont reconnus pour être énergivores mais aussi producteurs de déchets en quantité importante. En ce sens, ils sont nuisibles pour la santé.

Les lieux de travail en commun comme ceux proposés sur morning-coworking.com remédient à ce problème. En effet, le coworking à Paris entre autres, grâce à une utilisation des espaces et des ressources mutualisées constitue une véritable alternative. Ils sont souvent équipés de produits à faible consommation d’énergie et qui sont plus respectueux de l’environnement.

De plus, ce nouveau mode de travail permettant un mode de consommation plus sain engendre une diminution des gaz à effets de serre. En effet, ils sont généralement situés au cœur des villes, dans des zones très dynamiques ou encore à proximité des gares, de ce fait ils sont facilement accessibles par les transports en communs ou n’exigent pas de les utiliser.Cela permet donc de laisser la voiture et de privilégier des moyens de transport qui sont plus écologiques.

C’est ainsi que l’on estime que 7 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone pourraient être évitées. Un atout considérable pour d’un point de vue écologique en général mais aussi pour le coworking à Paris lorsque l’on sait que la pollution dans la capitale représente un véritable fléau. À cet effet, si vous pensez vous servir de la trottinette très en vogue actuellement, retrouvez des conseils sur 123 auto moto pour bien rouler en ville.

Par ailleurs, s’il n’est pas nécessaire d’utiliser sa voiture pour aller travailler, cela pourrait également désengorger la circulation dans la capitale, ce qui est bon pour l’environnement mais aussi pour réduire vos temps de trajets.

Les bienfaits du coworking sur l’économie

Le coworking à Paris et ailleurs est marqué de consommer autrement, de s’inscrire dans le développement durable et de rendre accessible les locaux loués en communs. Un concept qui rencontre un succès tel qu’il a un impact économique important et qui pourrait le devenir encore plus comme en atteste le chiffre de 123 millions d’euros de retombées économiques en France en 2030 annoncé par Regus.

Dans ce mode de travail flexible spécifique au coworking à Paris, les entreprises y trouvent de nombreux avantages dont le fait de ne plus être bloquées quand elles doivent s’agrandir, elles peuvent ainsi embaucher plus facilement. Elles peuvent louer les bureaux nécessaires en fonction des besoins de leur activité, sans avoir des bureaux vides qui sont inutilisés ou au contraire pas assez de bureaux pour tout le monde en cas de surcroît de travail.

De plus, les coworkers présents sont issus de différents domaines et mettent leurs compétences en communs pour développer leur entreprise. De véritables communautés se sont ainsi créées et il a été établi que cela aurait permis de dégager un chiffre d’affaires d’un million d’euros comme l’annonce ce site, cela grâce aux échanges entre les différents collaborateurs. Si le coworking à Paris et même en France poursuit sur cette lancée alors les richesses produites dans l’hexagone devraient augmenter de 88 % d’ici 2030.

Avec les importants bénéfices écologiques comme économiques à tirer du coworking, tout laisse à penser que ce mode de travail sera amené à se développer encore davantage dans les prochaines années apportant ainsi des bonus à plus grande échelle.

Par Polymeta News Entreprise 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *