L’autofinancement en entreprise qu’est ce que c’est ?

Qu’est-ce que l’autofinancement ?

Pour financer son activité, une entreprise peut choisir de recourir à un financement extérieur (emprunts, investisseurs privés, crowdfunding) ou d’utiliser de ses propres capitaux. Cette deuxième option s’appelle l’autofinancement. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce mode de financement ?

 

Définition de l’autofinancement

L’autofinancement repose sur la capacité d’une entreprise à recourir à ses propres capitaux pour financer ses investissements et son activité. Pour s’autofinancer, une entreprise peut donc recourir à ses capitaux propres, aux profits dégagés les années antérieures et non distribués (appelés réserves), à son épargne et à ses plus-values. L’autofinancement repose également sur les dotations aux amortissements, c’es-à-dire les sommes requises pour renouveler les équipements.

 

Avantages de l’autofinancement

L’autofinancement garantit à l’entreprise son indépendance financière. En effet, ce mode de financement lui permet de conserver son autonomie et de ne pas avoir de comptes à rendre à ses créanciers (banques, actionnaires). Sa prise de décisions reste indépendante. En s’autofinançant, l’entreprise n’a pas besoin de prévoir le remboursement des intérêts et de la dette. Enfin, le recours à l’autofinancement renvoie une image positive et saine de l’entreprise.

 

Inconvénients de l’autofinancement

Le recours à l’autofinancement suppose d’avoir accumulé suffisamment de trésorerie et n’est donc pas possible pour toutes les entreprises. Par ailleurs, lorsqu’une société s’autofinance, elle se prive d’une partie de ses liquidités qui auraient pu être utilisées pour d’autres projets ou en cas d’imprévu. L’autofinancement peut donc fragiliser une entreprise si cette dernière ne possède plus assez de trésorerie pour faire face à l’imprévu. Enfin, l’autofinancement peut être économiquement moins avantageux que l’endettement si les taux d’intérêt sont bas. Avant de s’autofinancer, une entreprise doit comparer le coût de l’emprunt et la rémunération de ses capitaux pour choisir la solution la plus avantageuse.

Par Polymeta News Entreprise Finance 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *