La publicité ou la guerre de l’attention permanente

Dans notre société actuelle, le concept de consommation est central. Nous sommes en effet dans une société dite de consommation c’est à dire que les consommateurs sont incités à consommer des services ou des biens de manière abondante et disproportionnée.

Les publicités sont l’un des moyens utilisés par les entreprises pour vendre leurs services ou leurs produits. Elles font donc partie intégrante de notre société. Le but des entreprises est d’impacter les consommateurs, par des images ou encore des slogans, afin qu’ils soient tentés d’acheter ce qu’ils proposent.

La rivalité entre entreprises est très tendue et tout les moyens sont mis en oeuvre pour créer des pubs qui se démarquent et qui donneront l’envie au consommateur d’acheter le produit ou service proposé. C’est pourquoi on peut dire que la publicité est une forme de guerre de l’attention. Les grandes entreprises se livrent ainsi une véritable “guerre” dont le but final est toujours d’être la meilleure pour attirer l’attention du plus grand nombre de potentiels consommateurs. Cette guerre est dite “permanente” puisque les publicités sont omniprésentes dans notre vie quotidienne : prospectus, tracts publicitaires, affiches, oriflammes, panneaux d’affichage, radio, télévision, internet, partenariat, etc.

Ainsi, nous verrons dans une première partie en quoi la publicité est avant tout une guerre de l’attention physique (prospectus, grandes affiches, etc). Puis dans une seconde partie, nous montrerons en quoi la guerre de l’attention est également devenue digitale (publicités télévisées, sur internet, etc) avec l’omniprésence du numérique dans notre société.

Une guerre de l’attention physique

Les premières formes de publicités datent d’avant Jésus Christ. On utilisait déjà des stratégies d’affichage pour attirer l’attention du public. En 1836, les publicités faisaient pour la première fois leur apparition dans les médias.

Puis 1920 marque l’apparition des logos de marque sur les produits de consommation.

La publicité dite “moderne”, telle que nous la connaissons, a vécue un véritable essor lors des trente glorieuses des années 1950 à 1990. Le marketing a fait son apparition et une attention plus poussée a été portée aux stratégies de commercialisation et aux stratégies de vente des produits. Des connaissances en sciences humaines ont aussi pu montrer que certains publics cibles étaient plus ou moins sensibles à tel ou tel type de publicité. Les stratégies de création des publicités se sont donc peu à peu affinées pour correspondre le plus possible aux publics visés et garantir ainsi une meilleure vente des produits.

Les publicités physiques sont encore bien présentes dans notre société et les entreprises déboursent toujours de grosses sommes dans l’impression de grands affiches ou de prospectus à destination des consommateurs. Il suffit de marcher dans la rue ou de prendre un transport quel qu’il soit pour que notre attention soit attirée par de nombreuses publicités sur notre trajet. Là aussi, il s’agit pour les entreprises de posséder les meilleurs site d’affichage pour garantir le maximum de visibilité.

Le paradoxe des plaques en plastique

La plaque plastique peut être également être utilisée et permet l’affichage d’informations courtes et précises. Paradoxalement ces mêmes plaques peuvent être utilisées par certaines personnes pour indiquer qu’elles ne souhaitent pas recevoir de publicités dans leur boîte aux lettres.

Une guerre de l’attention digitale

Les publicités ont commencées à devenir digitales avec la télévision. En 1968, les premiers spots télévisés faisaient leur apparition sur le petit écran. Notons aussi que les années 1970 marquent pour de nombreuses familles l’acquisition d’une télévision en France. Ce moyen a donc été utilisé avec succès pour la diffusion de publicités auprès d’un public de plus en plus large.

Aujourd’hui encore, nos émissions et téléfilms sont largement entrecoupés de publicités et des émissions de téléachat y sont même dédiées. Ici encore, les entreprises se livrent une véritable guerre pour garder une place sur le petit écran avec la création de publicités toujours plus travaillées pour calquer au plus près des besoins et profils des consommateurs visés.

Avec l’essor d’internet ces dernières années, nous retrouvons même les publicités dans nos ordinateurs, portables ou tablettes dès que nous consultons une page internet ou nos e-mails. Sachant que ces accessoires électroniques sont de plus en plus utilisés, il est logique que les entreprises aient investi dans le digital pour toucher les consommateurs.

Conclusion

Nous venons de voir que l’attention est centrale lorsqu’il s’agit de vendre un produit. Il est en effet nécessaire “d’attirer l’œil” et par conséquent l’attention de l’utilisateur sur le produit que l’on souhaite vendre ; c’est le rôle des publicités. D’abord physiques, elles sont devenues digitales pour toucher un maximum de personnes.

La guerre de l’attention entre les entreprises se situe aujourd’hui sur deux fronts : le physique et le digital.

Par Polymeta News Entreprise