9 milliards : c’est le montant payé par Google pour être le moteur de recherche de l’iPhone

Dans la Silicon Valley, les milliards s’échangent aussi vite que de simples poignées de mains. Dernier exemple en date ? Google, le géant informatique, aurait payé la coquette somme de neuf milliards de dollars à son voisin Apple. En échange, la méga-entreprise de feu Steve Jobs garantit à Google d’être le moteur de recherche par défaut sur l’iPhone.

Google tire 82% de ses bénéfices de la publicité

Comme chacun sait, une majeure partie des revenus de Google découle de la publicité. A titre d’exemple, sur la période couvrant les mois de janvier à mars 2018, les experts considèrent que 82% des revenus de Google proviennent directement de cette source.

Qui dit « publicités » dit « clics des internautes ». Il est donc crucial pour Google d’être incontournable… Et de le rester. Dans le domaine des smartphones, il y a déjà Android. Ce fameux écosystème propose les outils de Google par défaut aux consommateurs. Cela inclut le navigateur Chrome. Mais aussi, bien sûr, le moteur de recherche.

Un milliard de dollars en 2014

Mais lorsqu’il s’agit d’Apple et de son produit-phare, l’iPhone, les choses se compliquent pour Google. Apple n’est propriétaire d’aucun moteur de recherche. Sur les iPhone, c’est Google qui occupe cette position par défaut. Mais qu’on ne s’y trompe pas : c’est loin d’être un « service » qu’octroierait une entreprise à l’autre.

Google verse chaque année des milliards de dollars pour garder sa position de moteur de recherche par défaut sur iPhone. Déjà en 2014, un document officiel avait révélé qu’Apple recevait pour cela un milliard de dollars par an de Google. C’était il y a quatre ans. Aujourd’hui, les spécialistes considèrent que ce montant a augmenté.

Neuf milliards de dollars en 2018

Selon Rod Hall, analyste travaillant pour la banque d’investissement Goldman Sachs, Google aurait déboursé neuf milliards de dollars en 2018 pour rester le moteur de recherche par défaut d’Apple. A titre d’exemple, et toujours selon Rod Hall, cela représente plus d’argent que les bénéfices annuels d’Apple Music. Ce service vient pourtant d’arracher la première place à Spotify au top du streaming.

Les experts prédisent que la somme annuelle versée par Google à Apple augmentera ces prochaines années. Après tout, Siri, l’assistant vocal d’Apple, utilise aussi les services de Google pour répondre aux requêtes des utilisateurs… Voilà de quoi garantir des relations ensoleillées entre les deux géants.

Par Polymeta News GAFAM 0 commentaires

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *